top of page

Autres familles solitaires :

MAJ le 24/04/24

Ici sont regroupées d'autres familles peu représentées ou avec un seul genre fort intéressant comme l'Ortie en particulier.



Fleurs de Mauve

Liste des plantes du jardin :


En cours de rajouts

>> Cliquez sur le nom souligné pour y accéder dans cette page


Jasmin étoilé, + jasmin d'hiver

Lierre grimpant ou rampant

Mercuriale annuelle

Muguet et myosostis : dans les fleurs au fil des saisons

Onagre juin

Orchis sera déplacé vers les Orchis

Stellaire sera déplacée vers la famille des Caryophyllaceae

Vesce sera déplacée vers la famille des Fabaceae



 

Millepertuis : Hypericum perforatum - Hypericaceae



Étamines plus ou moins groupées en 5 faisceaux que l’on remarque mieux sur les grosses fleurs du millepertuis des massifs de la ville (autre variété), couvre sol généreux.


En présence de ce millepertuis, vérifiez à l’œil nu la présence des petits trous de ses feuilles qui lui ont valu son genre dit « perforé ».


En pharmacie cette plante est bien connue pour ses effets sur la déprime passagère grâce à l’hypernova et l’hypéricine non présentes à quantité fixe dans les tisanes, ni les teintures, seulement dans les extraits secs et les comprimés.

Sur la peau, son macérât huileux est admirable pour ses qualités anti-inflammatoires.

Attention cependant par voie orale aux interactions médicamenteuses à effet retard qu’elle peut générer. Mieux vaut demander systématiquement un avis médical avant son utilisation (et surtout puisqu’il est en vente libre ). Il n’est plus considéré comme photosensibilisant car aux doses habituelles il ne l’est pas par voie orale (à prendre par la bouche).


Retenez que le millepertuis induit !

C’est un inducteur enzymatique ce qui veut dire qu’il facilite les transformations enzymatiques des cytochromes dont la métabolisation des autres molécules qui interagissent avec les cytochromes. Ainsi un antihypertenseur pourrait se retrouver insuffisamment efficace car dégradé trop vite.


Laissez-vous surprendre par des corolles de feuilles que vous ne connaissez pas, laissez croître les plantes pour voir ce qu’elles deviennent dans votre jardin. C’est ainsi que je l’ai découverte.

 

Mercuriale annuelle : mercurialis annua - Euphorbiaceae

à suivre


 

Jasmin étoile : Trachelospermum jasminoides - Apocynaceae


Très connue à présent de ceux qui regardent l'émission "Silence ça pousse". Son odeur envoûtante, cette fleur ne serait-elle pas à l'origine des moulins à vent ?

Fleur de Jasmin étoilé


 

Jasmin d’hiver : Jasminum nudiflorum - Oleaceae



Du même nom mais pas de la même famille. Retrouvez les autres plantes de cette famille des Oleaceae dans les fleurs au fil des saisons (Forsythia, Lilas).

Son fruit est une capsule : Photo à suivre

 

Vigne cultivée : Vitis vinifera - Vitaceae



Ses fleurs passent inaperçu. Il existe de multiples variétés appelées cultivars. Je ne connais pas le nom de celui-ci, qui n'est pas la vigne rouge utilisée en pharmacie. Elle m'amène naturellement à vous en parler ici.


Les anthocyanes confèrent à la vigne rouge sa couleur rouge des feuilles et son effet veinotonique. Le resveratrol (un des polyphénols de la vigne rouge) a quand à lui un effet antioxydant.

Ces raisin sont noirs à pulpe rouge foncé (la variété de la photo donne des raisin blancs).

Les tanins contenus dans de nombreuses plantes sont en bonne quantité dans la vigne rouge et encore plus dans l'hamamélis. Ce sont des composés polyphénoliques dont l’action est astringente (resserre les tissus), vasoconstrictrice et antioxydante.

Il est à noter que c’est dans l’extrait de pépin de raisin que la quantité de proantho-cyanidol est la plus élevées, ils sont présents dans Endotélon® vendu en pharmacie, un des antioxydants et veinotoniques les plus économiques.

 

Vesce des haies : Vicia sepium - Fabaceae


Les fabaceae sont des plantes qui nous fournissent de nombreux légumes (ancienne famille des légumineuses reconnaissables à ses formes de haricots).

 

Cyprès de Lambert : Cupressocyparis leylandii - Cupressaceae


Cyprès de Lambert

Issu de croisements, il reste plus dense et se taillerait plus facilement que le Cyprès toujours vert. D'ailleurs il ressemble plus à un Thuya qu'à un Cyprès. Cyprès dont la forme la plus élevée décore "si près du ciel" les cimetières et crée ses belles ambiances Florentines.

L'huile essentielle de cyprès utilisée en pharmacie provenant Cupressus sempervirens vous rendra des services en été avec ses propriétés circulatoires veineuses et lymphatiques.


Cependant prenez l'avis d'un professionnel avant toute utilisation afin de ne pas passer à coté des précautions d'usage. Les huiles essentielles demandent des connaissances pour bien les utiliser.

(Pas chez l'enfant ni la femme enceinte)


 

If : Taxus - Taxaceae


Certainement qu’un merle bien intentionné a laissé trace de son passage après ingestion des fruits. La graine a alors pu se préparer à germer après avoir franchi son tube digestif.


En pharmacie on apprend que la graine est toxique et effectivement, mais ce que j'ai appris bien plus tard, c'est que l'arille rouge pulpe qui entoure cette graine est goûteuse. Donc la prudence reste de mise, à moins d'être vraiment sûr de ne pas avaler le noyau comme dans les cerises !



 

Lantana : Lantana camara - Verbenacea


Très aromatique, il fait partie des plantes médicinales, mais il n'est plus utilisé.

Arbuste très décoratif qui a orné l'entrée de la Gare Passage Vincenot en 2021.


Observez : sa tige carrée légèrement piquante, l'insertion des feuilles comme chez les Lamiaceae (opposées), son fruit noir tel un bonbon non comestible.


 


Bryone : Bryonia dioica - Cucurbitaceae




Plante toxique bien connue en homéopathie pour améliorer les douleurs aggravées au mouvement, (Bryonia) elle doit sa reproduction grâce aux insectes qui vont d’une plante mâle à une plante femelle.

C'est une espèce dite dioïque. Belle liane fragile qui s’accroche comme le raisin.


Remarquez les ovaires infères (sous la ligne d’insertion des pétales ) de la plante femelle qui donnera une baie rouge.

Les pieds mâles ont des pédoncules long (plus de 1 cm), 3 étamines à 2 grosses anthères et pas d'ovaire.

 

Buis : Buxus sempervirens - Buxaceae


Plante médicinale par ses feuilles aux propriétés dépuratives ( un bon nettoyant) et sudorifiques le buis est dit sempervirens car "toujours vert". Peu utilisé car il n'est pas recommandé en traitement de fond (sur du long terme).

Petite anecdote :

il a été utilisé au Moyen Age avec d’autres plantes dont le lierre terrestre pour parfumer la cervoise.

 

Palmier - Aceraceae


Bien sûr ce n'est pas une plante du coin, mais ayant pitié de le voir dans un pot j'ai préféré essayer de le mettre en terre. Planté en 2015 il a déjà résisté à plusieurs hivers. Le pliage de ces feuilles aurait-il inspiré les éventails ?



 


Grande Ortie : Urtica dioica - Urticaceae


J’ai lu récemment que l’ortie était riche en fer... sa spécialité serait plutôt la silice. J'en profite pour vous parler du Fer :


Le fer dit héminique est assimilé à hauteur de 25 %, il est présent dans les produits animaux (viande et poissons). Les produits végétaux (surtout les légumineuses et céréales) et les œufs contiennent du fer dit non héminique, moins bien assimilé ( à hauteur de 5 à 10 %).

foie de porc 18 mg / 100g

légumineuses, oléagineux, flocons d’avoine, abricots secs, figues sèches. Cacao.

haricots de soja cuits 9 mg /250 mg

haricots rouges, poids chiches, 3-6 mg /250 mg

graines de courge 60 mg/1/4 de tasse (60ml)

spiruline 2,55 mg/ 10g (6 gélules à 500 mg apportent de 0.7 à 7,65 mg )

Le fer, comme le Fluor, est néfaste trop ou pas assez présent.

Durant le repas, la vitamine C des fruits et légumes améliore son absorption, par contre les tanins contenus dans le thé ou le vin captent le fer empêchant sa disponibilité.

Admirez ces jolies aiguilles qui se cassent et laissent une vive douleur sur la peau par le contenu qu’elles libèrent hautement irritant. Cependant c’est une douleur qui ne dure pas. Des feuilles de plantain à proximité, frottées pourraient être salvatrices !


 

Chèvrefeuille : Lonicera - Caprifoliaceae

Petite, mon grand père me proposait de goûter au divin nectar de ses fleurs.

Autre plante de cette famille : la mâche


 

Gaillet accrochant (ou gaillet grateron) : Gallium aparine - Rubiaceae


Une plante que l'on n'aime pas dans son jardin car elle s'accroche à vous. Zoomez vous verrez les "griffes" des feuilles et de la tige. Le fruit est remarquable par ses 2 protubérances et la fleur ne fait que quelques millimètres.




 

Cornouiller sanguin : Cornus sanguineum - Cornaceae


Très décoratif mais aussi très envahissant. Appréciez la belle couleur de son bois qui permet de faire des bouquets de tiges rouges. C'est pour cela que je l'ai invité au jardin.

Ses fruits, des baies sont non comestibles. Les motifs formé par les nervures des feuilles pourraient faire l'objet de coloriages pour les enfants.


 

Laurier noble : Laurus nobilis - Lauraceae


Encore une belle plante médicinale, peu utilisée et pourtant en olfactothérapie ( thérapie par les odeurs ) l'odeur de son huile essentielle serait capable de vous rendre vos lauriers ! Avec un bon effet équilibrant du système nerveux sympathique et parasympathique, c'est une huile essentielle intéressante. Ce laurier est aussi appelé Laurier sauce.

C'est une plante antiputrides dont les feuilles sont mises à profit dans les plats de viandes à mijoter, qu'elle parfume et conserve.

L'huile essentielle antibactérienne, antivirale et fongicide contenant également du cinéole est aussi utile comme expectorant mucolytique (dans les toux grasses).

Laurier sauce

Ne pas confondre avec le laurier cerise onglet Rosaceae


 

Stellaire commune : Stellaria media - Caryophyllaceae


Faisant partie des miniatures de mon jardin, elle s'appelle aussi Céraiste. Le jour où j'ai découvert son existence, je me suis trouvée bien géante dans son univers lilliputien.


Elle se distingue par ses poils sous les sépales.



Ces images floues montrent cependant bien qu'une plante change d'aspect après fécondation, les tiges s'allongent, le fruit se forme puis s'ouvre laissant voir ses graines oranges.


 

Pivoine : Paeonia - Paeoniaceae


Quelle fut ma surprise de la trouver parmi les plantes médicinales. Elle n'est plus utilisée de nos jours à cause de sa toxicité. Mais les pétales servent en parfumerie et comme aromate des sirops. On la retrouve aussi en homéopathie dans Avenoc par exemple pour les troubles veineux.


Photo 1: feuilles, photo 2 : bouton floral, photo 5 : fruit.


 

Orchis bouc : Himantoglossum hirsinum - Orchidaceae



Première Orchidée de mon jardin, je peux certifier que la tondeuse ne l’a pas faite disparaître malgré les nombreuses années passées dessus. 2020 j’en dénombre 5 pieds qui passent encore parfois dans la tonte quand l’herbe est trop haute. 2024 entre 10 et 20 pieds sont recensés. En 2023 sa hauteur était supérieure aux autres années.

Il est fascinant de la regarder déployer son style comme la trompe d’un papillon, pas facile à saisir, il faut s’allonger sur l’herbe pour la prendre en photo! Je n’ai pas remarqué son odeur qui serait celle du bouc; « Himantoglossum » signifiant langue en lanière.


 

Lierre grimpant : Hedera helix - Araliaceae



Feuilles de lierre dit terrestre ou rampant

Hedera helix a beaucoup inspiré le nom des plantes qui lui ressemblent, dérivé du latin haerere « être attaché » et hélix « hélice ou spirale ». Ce lierre grimpant quand il rencontre des arbres est dit rampant sur une pelouse.

Lorsque les lierres sont taillés nous ne voyons pas ses fruits, des baies régals des merles et nous ne faisons peut être pas attention à ses fleurs insignifiantes.

Le jaune verdâtre des minuscules fleurs en ombelles* se cache dans le feuillage. Particularité, ses feuilles bien reconnaissables sont par contre différentes sur les rameaux florifères (portant les fleurs).


C’est une plante aux vertus médicinales dont on utilise la feuille. Cependant peu utilisée car d’autres plantes font mieux qu’elle pour les pathologies bronchopulmonaire. On trouve en pharmacie le sirop Prospan à base de lierre pour adulte et enfant.


Fruits du lierre terrestre

Les fleurs de lierre passent inaperçue, mais les fruits , des baies qui vont noircir feront le régal des merles.


Nous avons aussi le lierre terrestre dans le jardin dont la feuille n’a rien à voir, elle s’étire sur le sol.


Ombelle : la structure de l’ensemble des fleurs ressemble à un bouquet miniature.



 

Cassissier : Ribes  - Grossulariaceae



Le cassis est très connu en Bourgogne pourtant qui a déjà vu les fleurs du cassissier ?


Cette famille n’est composée que du genre Ribes, les cassis ont donc quelque chose d’exceptionnel et ils sont nombreux dans leur genre. Dans le monde il existe 150 Ribes épineux ou non.

Lorsque cette baie se forme, elle est encore surmontée du reste du calice (partie verte sous la corolle, preuve que l’on est en présence d’un ovaire infère).

Feuille, bourgeons et fruits sont utilisés.


Si votre médecin ou homéopathe vous a prescrit Ribes nigrum BGMG 1D : il s’agit de Bourgeon Macérat Glycériné à une dilution de 1 Décimale soit au 1 partie diluée dans 9 parties de glycérine, cette opération faite 10 fois de suite. La médecine utilisant des bourgeons en macération dans la glycérine porte le nom de gemmothérapie. Le ramassage s'opère avant fin février.

Bourgeons et feuilles ont une action antiinflammatoire préconisé dans le pathologies rhumatismales. Les feuilles contribuerons aussi par leur effet drainant.


C'est une des plantes médicinales les plus utilisées en tisane, la boire pour ses propriétés anti-inflammatoire bien connues et autre effets diurétique et anti-goutteux. Les feuilles seront utiles également en cas de diarrhée légères (présence de tanins : les tanins présents dans le vin donnent ce goût âpre. Ils resserrent les tissus).


Astuce : Comme le plantain ses feuilles fraîches froissées peuvent calmer au jardin, des piqûres d’insectes en la froissant avant de l’appliquer sur la peau.

ou réduire un œdème.


 Les baies de cassis, comme tous les petits fruits rouges contiennent des flavonoïdes, des anthocyanes et des vitamines, bénéfiques pour la circulation veineuse. Les anthocyanes sont responsables de la couleur des fruits et fleurs de nombreuses plantes.


Le savez vous ?

Pensez prévention avec des plantes veinotoniques dès le mois de mars en tant normal mais dès les premières chaleurs, si ce n’est pas déjà fait.


Exercice enfants : vérifier le nombre de pétales et étamines visibles sur la photo.

Fleur Type 5 : Calice poilu de 5 sépales et 5 pétales, 5 étamines

 

Bouillon blanc : Verbascum - Scofulariaceae


fleur jaune étamines poilues 5 pétales

Les Verbascum ou molènes ont des étamines plus ou moins poilues et des feuilles duveteuses, comme elles aiment la chaleur et les friches, nous allons la rencontrer souvent, elle aime mon jardin et s'est invitée un jour.

Elle se ressème toute seule.


Plante bisannuelle, j'aime découvrir en hiver sa rosette de feuilles toutes douces dont la tige florale ne montera que l'année suivante.


Hors jardin : Guimauve, Tussilage, Pieds de chat

DEFINITION :

Pectorale : bénéfique pour la poitrine (les bronches).



 

Mauve sauvage: Malva sylvestris - Malvaceae






La première fleur du jardin est sortie le 10 mai en 2020 délice à regarder et à manger. Invitez la fleur à décorer vos salades d’une touche de mauve et cuisez ses jeunes feuilles pour remplacer de l’épinard. Vous trouverez des recettes très simples à faire. Fleur médicinale, elle fait partie des fleurs pectorales ajoutée parfois dans les mélanges à visée bronchique. Cette famille a des fleurs remarquables et remarquée et leur fruit n’a rien de comparable aux autres, en forme de camembert prédécoupé (guimauves, althéa, hibiscus, rose trémière ).



 

Figuier : Ficus - Moraceae


Il cache bien ses fleurs.


C'est en juillet 2017 que j'ai découvert 2 formes de feuilles différentes au pied du figuier. C'est alors que commence ma curiosité. Quelle sera la forme de ces futures figues ?



Dans ma jeunesse j’ai entendu dire que Adam et Eve étaient habillés d’une feuille de vigne, … il s’agirait d’une feuille de figuier d’après la bible.


Il existe environ 250 variétés de figuiers dan notre pays et environ 600 dans le monde! La nature est généreuse en goûts et variétés.

C'est une curiosité végétale car aucune fleur (visible) ne précède la formation des fruits. En ce mois d'Avril 2024 ils ont déjà 2 cm de haut tige comprise.


Le plus gros figuier donne des fruits 2 fois dans l'année. Il est dit bifère (contrairement à unifère 1 fois dans l'année pour l'autre).


Blastophaga psenes ( petite mouche ) fait le lien entre 1 arbre à fleurs mâles et un autre à fleurs femelles. Ces pieds ne sont pas autofertiles. C'est pourquoi on peut se désoler parfois que son figuier ne donne que des fruits qui tombent avant maturité. Ce sont les fleurs mâles qui n'ont plus d'utilité. Rappelez-vous seules les femelles mettent au monde !

Parfois les parties males et femelles sont toutes 2 présentes dans le futur fruit. Cette structure est appelée Sycone. Au cœur de la future figue se cachent les fleurs qui pollinisées donneront des fruits secs et petits restant dans les dents comme les fraises. Ce sont des akènes.

Les fruits du 2éme arbre (qui pousse au même endroit que l’autre) ont pris une forme de poire vert clair fin septembre 2020. Sa maturation est tellement tardive que je n'ai pu en goûter que 2 fois depuis 2017.

(Arbre le plus gros : Photos des premières feuilles avec la formation de la future figue, son fruit sur l'autre photo).


Alors que je rajoute ces lignes, je me rend compte d'une chose.

Devinette :

Quelle est la ressemblance entre la mauve et le figuier ?

Les feuilles séchées permettraient de préparer une décoction* pour la glycémie (chez l'insulinodépendant). La décoction est habituellement, utilisée pour les parties dures des plantes. *On fait bouillir la racine, l'écorce... le temps nécessaire à l'extraction des principes actifs. Ici ce sont les feuilles qui seraient proposée. A vérifier par des études. Cette préparation est également émolliente (adoucissante) et cicatrisante en appliquant les feuilles en cataplasme sur la peau.



 

Liseron petit : Convolvulus arvensis - CONVOLVULACEAE




Convolvulus car les liserons « s’enroulent autour de », il est très beau de regarder s’ouvrir cette fleur tout en circonvolutions mais très envahissante. Et s’il est difficile de s’en débarrasser, c’est parce que ses racines peuvent mesurer jusqu’ à 40 cm de profondeur repartant du morceau cassé.


Fruit du liseron : une capsule

Cependant la hausse des températures et la sécheresse de ces dernier mois ont eu raison d’elle, elle est plus rare cette année (2020).


Ces fruits sont de jolies capsules.

Elles ressemblent un peu à celles du mouron rouge, mais ne s'ouvrent pas en 2 comme une boite.



 





Carotte sauvage : Daucus carota - Apiaceae