top of page

Plantaginaceae

Mise à jour le 18/04/24

On trouve 21 espèces de Plantaginaceae en France (200 dans le monde).


Les chefs de file de cette grande famille sont les Plantains.

La petite histoire du Plantain est assez originale : « mémoire du passage de l’homme blanc ».

Pour les Amérindiens il fut un indice de la colonisation des étrangers sur leur sol, français et anglais ayant transporté sans le savoir des graines dont la nouvelle pousse a été le marqueur au sol de leur passage.


Un médicament contient du plantain : le Sensivision® permet de calmer les irritations oculaires, à base d’un extrait mou de feuilles.

Ces feuilles ont un effet anti-inflammatoire sur les muqueuses de la bouche ( bain de bouche avec une infusion) et sur la peau.


Les nervures des feuilles sont parallèles se rejoignant à la pointe.

Nous pouvons les consommer cuites ou crues. Les boutons de fleurs ont un goût de champignon comme les feuilles.

Les oiseaux raffolent de leurs graines. Je me souviens que mon grand-père en donnait à ses canaris en cage. Les graines sont laxatives avec un effet mucilagineux, adoucissant, mais gare aux excès (non irritant mais tout de même accélère bien le transit).


Dépannage nature :

Vous n'avez rien sous la main pour apaiser une démangeaison cutanée. Frottez alors des feuilles de Plantain pour en extraire le jus et badigeonner la peau. Prenez des plantes saines et propres, évitez de le faire sur une plaie.


Plantain lancéolé : Plantago lanceolata

Rosette du Plantain lancéolé avec ses feuilles effilées lancéolées
Etamines blanches du plantain lancéolé
Bouton floral de Plantain
Bouton floral de Plantain

Graines du plantain lancéolé sur sa tige allongée
Graines du plantain lancéolé sur sa tige allongée



Grand plantain : Plantago major


Je n'ai trouvé que récemment du Grand plantain, les photos suivront. Nous ne cessons d'apporter des graines sous nos pas comme les premiers colons en Amérique.

Cette famille en ce qui concerne les 3 espèces que je connaisse est assez homogène : présentation des nervures et des hampes florales identiques, même si la taille des feuilles et des fleurs diffère.


Scrofulariaceae et Veronicaceae intégrées


Dans le livre de Botanique MASSON de mes études de Pharmacie cette famille s'écrit avec un F soit Scrofualariaceae.

En 2024 je me rend compte qu'elle s'écrit aussi avec PH Scrophulariaceae dans la flore que j'utilise et le genre Scrophularia s'écrit aussi Scrofularia.

De plus selon la classification phylogénétiques (APG) :

les Scrophulariaceae et Veronicaceae sont intégrées aux Plantaginaceae depuis 09/2015

De Linaire à Cymbalaire et de Scrophulariaceae à Plantaginaceae, là ou un néophyte et un débutant ne s'y retrouvent pas : entre les classifications classiques et phylogénétiques (APG) que de modifications successives !


Cymbalaire des murs : Cymbalaria muralis


Ex Scrofulariaceae

Beauté des murs passant souvent inaperçue, pourtant avec ses oreilles de lapin et sa bonne bouille, elle devrait attirer notre œil !

La voici vue de face, de profil et de dos sur les photos.



Son fruit passe du rouge au crème, il donne des graines de 1,5 mm qui méritent une loupe pour regarder ses motif magnifiques.



Ex Veronicaceae :


Véronique à feuille de lierre

Véronique commune

Suivre le lien ci-dessous puis cliquer dans la page sur la plante souhaitée dans la liste.


104 vues

Posts récents

Voir tout

コメント


Gradient

Post

bottom of page